1 million de tonnes de nourriture importée pour 1 milliard de dollars annuellement peut-être évité ou réduit en RDC

Réalisé par la Coordination Nationale de l’AJAC

En prévision de l’atelier qui sera organisé par l’IFDC sous le thème :  « L’agriculture et la sécurité alimentaire en RDC : plaidoyer pour une intensification » à Kinshasa du 28 au 29 juin 2011, des journalistes, membres de l’AJAC ont participé à la première matinée d’une série de cinq rencontres de réflexion de presse sur cette problématique qui se pose avec beaucoup d’acuité en RDC.

Le premier orateur  Alain Huart, expert sur les questions agricoles et de développement rural  en RDC a attiré l’attention des professionnels des médias sur le danger que représente l’avancée des déserts  du Sahara et de Kalahari pour l’Afrique en général  et pour la RDC en particulier.

Face à ce drame annoncé, Alain Huart  a invité les professionnels des médias à conscientiser les riverains des forêts à une vie en harmonie avec la nature et surtout à lancer des signaux pour une gestion responsable aux grands groupes agro-forestiers du pays.

Il  a aussi souligné quela RépubliqueDémocratiquedu Congo  occupe la place des pays au taux de malnutrition le plus élevé d’Afrique centrale juste après le Tchad et ce malgré qu’elle dispose d’importantes terres agricoles.

Des pertes de récoltes de l’ordre de 40% attaquées par des insectes sont dues à de mauvaises conditions  de conservation dans les dépôts de fortune avant des hypothétiques évacuations.

La sécurité alimentaire n’est assurée que dans 7 territoires (dont 5 au Bas-Congo et 2 au Sud-Kivu) sur les 146 que compte le pays, a-t-il démontré. Un autre tableau a montré l’extraversion de la consommation congolaise avec 150 mille tonnes de surgelés et 80 mille tonnes de poulets congelés importés. Le pire est l’importation de 400 mille tonnes de riz et de 60 mille tonnes d’huile de palme que l’on peut produire sur place. La RDCa été un pays premier producteur de l’huile avant l’indépendance.

Au total, 1 million de tonnes de nourriture importée pour 1 milliard  de dollars annuellement  peut être évité, voire,  réduit en RDC. A part des œufs locaux, les autres produits proviennent de l’extérieur comme les abats de veau. Donc, la RDC enrichit des pays voisins commela Zambieoù l’on importe du maïs  jusqu’aux Etats lointains tels que la Chine, la Thaïlande et les Etats-Unis d’Amérique…, pour le riz importé.

Paulin Osit a relevé que la consommation alimentaire à l’échelle mondiale va doubler en 2050 alors qu’en même tempsla RépubliqueDémocratiquedu Congo va voir  sa population passer de 65 à 170 millions d’habitants. Que faire pour nourrir une telle population ?

Alain Huart et Paulin Osit ont proposé comme solution l’intensification  agricole notamment par  la production locale qui permet de fixer et de contrôler les prix sans dépenser outrageusement à l’extérieur. Dans un pays post-conflit, intensifier l’agriculture entraîne l’amélioration des revenus des petits  paysans producteurs et leur sécurité alimentaire.

Bref, une politique nationale incitative pousse le producteur à investir dans leur terre, les entrepreneurs à venir dans le marché avec des intrants, des produits et des entreprises de transformation. Les cultures de rente peuvent équilibrer une balance d’échange souvent déficitaire dans les exportations agricoles.

Les journalistes ont été invités à s’impliquer pour sensibiliser le monde paysan sur les nouvelles innovations dans le secteur agricole.

Contenu similaire : L’observateur/MCN http://qr.net/b912

Le Phare : http://qr.net/ca0p

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2011, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 1 million de tonnes de nourriture importée pour 1 milliard de dollars annuellement peut-être évité ou réduit en RDC

  1. PALKIS MUMBERE dit :

    Merci bcp de vos articles. J’aime bcp les parcourir.
    Courage!

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s