La loi agricole promulguée dans 15 jours ?

Les membres du Cadre de Concertation Nationale des Producteurs Agricoles, CNAPAC, ont demandé au Chef de l’état de la RDC de promulguer rapidement la loi portant principes généraux relatifs au secteur agricole avant les élections de novembre 2011, une fois amendée au Parlement notamment en son article 16 alinéa 2.  Ils ont  rencontré, pour ce faire,  la conseillère du Chef de l’état en charge du développement rural et le président de la commission Ressources naturelles et environnement du Parlement pour faire entendre leurs voix.

Les leaders paysans ont fait savoir leur position lors de l’entretien que la conseillère du Chef de l’état en charge du développement rural Anne-Marie Mbilambangu, faisant l’intérim de son collègue chargé de l’agriculture samedi 1 Octobre 2011 à Kinshasa. Pour eux, il y a urgence que cette loi soit amendée au Parlement et promulguée par le Chef de l’état d’ici les prochaines échéances électorales.

Ils ont souligné que les paysans  fondent beaucoup d’espoirs dans cette loi agricole parce qu’ils pensent que beaucoup de dispositions peuvent aider à développer l’agriculture en RDC, affirme Paluku Mivimba, Président du CNAPAC et de la Cellule de plaidoyer. C’est pour cette raison que le gouvernement doit mettre beaucoup de moyens dans ce secteur s’il veut réellement le développer, lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, a-t-il poursuivi.

L’agriculture demeure le plus grand secteur de l’économie en RDC, avec une contribution d’environ 37,4 pour cent du produit intérieur brut (PIB) quoiqu’elle soit insignifiante en tant que pourcentage des exportations, alors que elle emploie près de 80 %de la population.

Lors de son dernier discours à Kingakati, dans la banlieue de Kinshasa, le Chef de l’état de la RDC a affirmé qu’il va s’investir pour développer l’agriculture en RDC, alors les paysans se posent la question de savoir : Comment le président de la République entend développer ce secteur sans cette loi agricole ? Donc, il est impérieux qu’il puisse promulguer cette loi, a conclu Paluku Mivimba.

De la rencontre avec le président de la commission Ressources naturelles et Environnement du parlement, l’honorable Pius Bitakuya, les membres du CNAPAC ont été informés du déroulement des travaux d’amendement de cette loi au sein de la commission paritaire Assemblée Nationale et Sénat. Le président de cette commission a souhaité que les travaux prennent fin avant jeudi 6 octobre 2011 pour que cette loi soit retournée auprès de Chef de l’état pour sa promulgation.

Il a rassuré les membres du CNAPAC qu’aucune plénière n’est prévue dans ce cas, les seuls travaux en commissions paritaires suffisent.

La Voix du Paysan Congolais

Publicités

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2011, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s