700 km des voies de desserte agricole seront réhabilités en RDC

Une enveloppe de 8 400 000 dollars américains a été allouée par le gouvernement congolais pour la réhabilitation de 700 km, soit moins de 1%, de voies de desserte agricole de la RDC. Ce programme intervient au moment où presque toutes les routes de desserte agricole sont dans un état de destruction avancé rendant ainsi très difficile l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommations. Ce programme s’inscrit dans le cadre de la campagne agricole 2012-2013, lancée par le Premier Ministre Augustin Matata Ponyo en juillet 2012 qui ne  connaît pas des progrès significatifs.

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Jean-Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira a lancé ce programme le 24 Mai 2013 à Nkamba, dans le territoire de Mbanza-Ngungu, province du Bas-Congo qui concerne les provinces  du Bas-Congo,  Kasaï-Occidental, Kasaï-Oriental, Maniema, Sud-Kivu et Nord-Kivu  qui bénéficieront chacune d’un tronçon de 40 km réhabilités.

Les autres provinces comme l’Equateur, la province Orientale, le Bandundu et le Katanga bénéficieront de la réhabilitation de 110 km, tandis que dans la Ville de Kinshasa, 20 Km seront réhabilités.

Le  coût standard de réhabilitation d’une route en terre est de 12.000 Usd par km, tandis que l’entretien consomme 1.200 Usd par Km.  Pour faire 100 Km par territoire, le gouvernement devra débourser 174 millions Usd pour 14.500 Km par an.

En 2012, moins de 10% du réseau national des routes de desserte agricole, évalué à 152. 400 km dont 86.871 Km des pistes rurales, était réhabilité par les partenaires techniques et financiers éligibles à l’entretien par le Fonds national d’entretien routier(FONER).

LVPC

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2013, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 700 km des voies de desserte agricole seront réhabilités en RDC

  1. Ir. Daudet NSIMBA, Expert en developpement organisationnel Paysan. dit :

    Je me demande s’il existe vraiment une volonte politique pour developper le secteur Agricole dans notre pays. C’est meme honteux et ridicule de presenter ces chiffres devant l’opinion publique.
    On continue dans la meme lancee comme on le fait dans l’octroi des tracteurs agricoles pour soit disant booster l’Agriculture en RDC.

  2. Solidarité Paysanne au Mayombe dit :

    Merci beaucoup pour cet article sur la réhabilitation  des voies de desserte agricole, qui nous éclaire entre les besoins ressentis dans ce domaine et les possibilités disponibles auprès de notre Gouvernement. Lorsque  nous lisons ceci …: « Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Jean-Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira a lancé ce programme le 24 Mai 2013 à Nkamba, dans le territoire de Mbanza-Ngungu, province du Bas-Congo qui concerne les provinces du Bas-Congo, Kasaï-Occidental, Kasaï-Oriental, Maniema, Sud-Kivu et Nord-Kivu qui bénéficieront chacune d’un tronçon de 40 km réhabilités »….   Cela ne nous donne pas le courage de faire le plaidoyer auprès de notre gouvernement (provincial ou national) pour nous aider dans la réhabilitation des routes de desserte agricole, l’une des recommandations optées lors de la rencontre de Matadi avec AGRICONGO le mois passé ! Cela doit nous inciter à chercher auprès de nos partenaires les moyens nécessaires pour faire face au grand défi qu’est le désenclavement des villages des producteurs… Clément Nzungu     Solidarité Paysanne au Mayombe SOPAM-ONGD/ASBL Kangu-Mayumbe, Bas-congo, R.D.C. Tél. + 243-98 88 74 46

  3. tonatona raymond dit :

    Merci au journal pour

  4. tonatona raymond dit :

    Merci au journal pour l’information. D’important dans ce message, est que pour la saison agricole 2012-2013, Le gouvernement de la République vient de commencer la réhabilitation des routes de desserte agricole …. Est-ce juste les limites de ses moyens, de sa capacité d’action où il s’agit de la taille de sa volonté politique? Qu’en est il de l’entretien permanent de ces routes à réhabilitées? Nous attendons

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s