Un Business meeting pour sensibiliser les investisseurs à investir dans le secteur agricole de la RDC

Le Business Meeting se tient au Grand Hôtel Kinshasa du 07 au 08 novembre 2013 pour sensibiliser et inviter les investisseurs à mettre des fonds dans le secteur agricole; un secteur aux milles potentialités. Les engagements des uns et des autres sont attendus à la fin de cette réunion pour laquelle, de gros  moyens de communication sont mis à contribution (médias, exposés, CD, expositions, vidéos, etc.) en vue de montrer les atouts de la RDC où l’on compte près de 2.000 opportunités d’investissement dans le secteur agricole à travers ses onze provinces.  Et si on investissait dans l’agriculture familiale du pays?

Placé sous le thème : «  le secteur privé et les organisations paysannes au centre de développement agricole de la RDC », ce Business Meeting  n’est pas une réunion d’affaires, ni un colloque, ni un atelier, et encore moins un symposium. C’est un espace d’échanges, un marché où la RDC offre aux investisseurs nationaux et internationaux des opportunités d’investissement dans le secteur agricole au sens large, souligné le Ministre national de l’agriculture, pêche et élevage, Jean Chrysostome Vahamwiti.

Cette réunion regroupe des investisseurs nationaux et internationaux, des partenaires techniques et financiers, des paysans producteurs, des privés, des délégués de l’Union africaine, de la COMESA, de la BAD, ainsi que des organisations nationales et internationales…

L’objectif de Business Meeting  est de sensibiliser tous les acteurs du secteur agricole pour soutenir  la mise en œuvre coordonnée du programme national de l’investissement de l’agriculture dans un cadre de partenariat avec les ressources financières conséquentes.

Le Ministre Vahamwiti a affirmé que l’hypothèse des investissements de 5. 730.000 dollars sur 8 ans, de 2013 à 2020 est le niveau minimum pour enclencher une croissance annuelle de 6 % dans le secteur agricole congolais. Les contributions budgétaires annuelles cumulées avec les apports des  partenaires techniques et financiers traditionnels de la RDC ne financent que 35 % de ces investissements voulus, soit 2.046.600.000 dollars sur la période susmentionnée alors que les 65 %, soit 3.684.100.000 dollars sont à mobiliser.

Pour Vahamwiti, il s’agit nullement de collecter des fonds à remettre à l’Etat congolais comme appui budgétaire, mais il s’agit plutôt de stimuler les privés à investir.  Entre temps, L’Etat congolais mène des actions suivantes sur certaines axes : l’appui à la structuration des organisations paysannes et à leurs activités, l’appui à l’émergence des parcs agro-industriels, la défiscalisation progressive du secteur agricole, la poursuite des exonérations des intrants et matériels agricoles à l’importation,  l’élaboration et la mise en œuvre du programme de modernisation des villages, l’opérationnalisation du fonds d’innovation agricole qui sera lancé la semaine prochaine, la poursuite de la réhabilitation des infrastructures, la poursuite de l’amélioration de climat des affaires, l’organisations des états généraux  des paysans et des producteurs agricoles, l’accélération de la réforme du droit foncier….

En  conclusion, le ministre a déclaré que la contribution du gouvernement pour la réussite du PNIA va au delà de simples engagements financiers et se déroule en une série d’engagements et d’actions multiformes dont plusieurs sont déjà en cours.

  LVPC

Publicités

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2013, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Un Business meeting pour sensibiliser les investisseurs à investir dans le secteur agricole de la RDC

  1. Jean Galilee IBUCWA LUSEBYA Sumaily dit :

    Je suis content qu’il y ait encore des gens qui ne cessent de penser A stimuler les investisseurs A y jetter un coup d’oeil.
    Je suis d’avis que c’est le seul secteur dans lequel on peut penser s’aventurier en investissant 100 dollars Americains par exemple mais dans lequel facilement on peut amasser plus de 300 dollars americains pour ne pas dire 500 et sans qu’on soit traitE de voleurs
    J’encourage l’initiative et allons y d’avant
    Merci
    Ir. Jean Galilee IBUCWA LUSEBYA Sumaily

  2. Bela dit :

    Oui, investir dans le domaine agricole sera une bonne chose. En effet, cela peut nous aider à diminuer le taux d’exportation de beaucoup de denrées alimentaires en même temps on dira au revoir à la famine dans notre Pays. Beaucoup d’économie se trouve dans le domaine agricole, nous ne pouvons qu’encourager les investisseurs.

  3. j’ai lu avec satisfaction cet article sur le Business Meeting pour sensibiliser les Investisseurs pour investir en RDC dans le secteur agricole lequel constitue la priorité des priorités pour le développement durable de notre Pays.

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s