Les organisations des producteurs agricoles ont analysé les conditions d’accès aux financements des campagnes agricoles

Sous l’égide de la CONAPAC, les responsables des fédérations provinciales des producteurs agricoles ainsi que d’autres acteurs impliqués dans l’appui à l’agriculture familiale ont participé à l’atelier national du 14 au 15 mars 2014 à la Paroisse Notre Dame de Fatima à Kinshasa pour réfléchir sur les conditions d’accès aux financements des campagnes agricoles.

Pendant deux jours, les participants ont été informés sur les conditions d’accès aux financements des campagnes agricoles en RDC. Ils ont notamment analysé les dispositions de la loi n°10/10 du 27 avril 2010 relatives aux marchés publics.

Cet atelier a été important pour les organisations paysannes qui sont faiblement impliquées dans ces campagnes sans des connaissances suffisantes de toutes les procédures de passation des marchés. Cela a eu comme conséquences, beaucoup d’organisations paysannes ont souscrit aux appels d’offres, mais très peu d’organisations ont été  retenues.

Pour Monsieur Paluku Mivimba, Président du Conseil d’Administration de la CONAPAC, cet atelier poursuivait des objectifs suivants : « Sensibiliser les organisations paysannes par rapport à la loi sur les passations des marchés,  informer les organisations paysannes sur l’Année internationale de l’agriculture familiale ».

Pour le Secrétaire Générale de l’Agriculture, Monsieur Ali Ramazani, cet atelier a entre autre formulé des recommandations pour améliorer les campagnes agricoles, lancées il y a deux ans par le Premier Ministre. « La RDC peut sortir de la crise  alimentaire à laquelle elle fait face à travers l’agriculture qui est  le moteur de développement », a-t-il indiqué.

En effet, nul ne doit ignorer que la réussite des campagnes agricoles dépend en grande partie de l’appropriation par la population de vrais objectifs de ces campagnes. A travers ces campagnes agricoles, la République Démocratique du Congo vise non seulement l’autosuffisance alimentaire, mais aussi une  production agricole susceptible de générer des recettes d’exportation. Quoi de plus normal que la population  soit suffisamment informée sur les objectifs et sur le rôle qu’elle aura à jouer dans la mise en œuvre de ces campagnes agricoles. D’ailleurs, les producteurs agricoles ont demandé d’être impliqués dans la préparation, la mise en œuvre et l’évaluation des campagnes agricoles afin de respecter leur engagement «  à contribuer de manière durable à l’amélioration de la sécurité alimentaire et de revenus des paysans producteurs ».

Le Ministère de l’Agriculture et Développement rural  a appuyé la CONAPAC dans cette charge d’informer, de mobiliser, de sensibiliser, d’organiser et d’encourager les organisations des producteurs agricoles en vue de leur contribution effective aux campagnes agricoles nationales. Car, la contribution des producteurs agricoles ne saurait être palpable que si les organisations paysannes sont bien informées, bien structurées et fortement mobilisées pour améliorer leur productivité en vue d’un accroissement de la sécurité alimentaire et des revenus de leurs membres paysans.

LVPC

Advertisements

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2014, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les organisations des producteurs agricoles ont analysé les conditions d’accès aux financements des campagnes agricoles

  1. Laurent dit :

    Bonsoir,
    Le problème n’est effectivement pas celui de « l’agriculture » mais bien du financement des projets: le risque que des gens meurent de faim (ou de malnutrition) est beaucoup moins grave que celui de prendre des risques d’investissement. Il faut savoir de quoi on veut mourir: d’obésité ou de faim.
    Faute de répondre à cette question, nous mourrons tous idiots.
    Mon message est donc adressé aux gens intelligents, et je suis ouvert aux messages concrets qu’ils sont susceptibles de formuler.
    Au plaisir de vous lire,
    Laurent.

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s