Débat autour du Parc Agro-industriel de Bukanga-Lonzo : « Il faut repenser la politique des Parcs Agro-industriels pour qu’ils profitent réellement aux populations », propose la CONAPAC.

La problématique des Parcs Agro-Industriels en RDC, cas de Bukanga Lonzo a suscité un vif débat lors du dialogue multi-acteurs, organisé par la CONAPAC, avec l’appui de RRI. Malgré les explications données par les officiels sur l’importance et les bien fondés du parc, les membres des communautés locales et de la société civile sont restés très dubitatives sur l’apport réel et son impact. Face à cette expérience, la CONAPAC propose le partage d’informations avec l’ensemble des petits producteurs,  une étude d’impact sociaux-environnementaux (EIES); la mise en œuvre d’un système d’exploitation qui protège et préserve l’environnement; la clarification du rôle des chefs coutumiers et des terres et repenser la politique des Parcs Agro-Industriels afin qu’il profite effectivement aux populations.

La Confédération Nationale des Producteurs Agricoles du Congo, CONAPAC, membre du Cadre de concertation de la Société civile pour la réforme foncière en République démocratique du Congo, CACO, a organisé, jeudi 6 octobre 2016 à Kinshasa, un dialogue multi-acteurs autour de la prise en compte des droits des communautés locales dans la mise en œuvre des parcs agro-industriels, PAI en RD Congo, le cas de Bukanga-Lonzo.

Pour en savoir plus : PAI de Bukanga-Lonzo : Quelles leçons pour la mise en œuvre des autres parcs ?

Dans les échanges et débats, les officiels notamment le conseiller principal du premier Ministre et le Directeur général du PAI de Bukanga-Lonzo qui ont souligné les facteurs notamment les importations massives, la pauvreté des communautés, l’insécurité alimentaire… qui ont motivé la création des parcs agro industriels et de l’importance de ce programme pour que la RDC puisse atteindre l’émergence d’ici 2030.

Mme Ida KAMONJI NASERWA, DG du Parc Agro-Industriel de Bukanga, a souligné que le parc s’inscrit dans le cadre du Plan National d’Investissement Agricole (PNIA), dans son volet de création des Zones d’Aménagement Agricoles Planifiées (ZAAP). Elle a affirmé que c’est donc une initiative du Gouvernement Congolais dont les objectifs sont ciblés dans le PNIA.

Elle a souligné aussi que le parc va réduire les importations alimentaires dont les dépenses s’élèvent à plus de 1.5 milliards par an, Réduire la pauvreté et va assurer la croissance du sous-secteur vivrier qui aura un grand impact positif sur les conditions de vie des femmes et des populations rurales avec notamment la création des emplois et l’augmentation de la productivité agricole.

Avec une superficie de 75 000 hectares de terres arable, le PAI de Bukanga Lonzo créera 17.000 emplois.

Pour John Mususa Ulimwengu, Conseiller Principal au Cabinet du Premier Ministre, les PAI ont pour vocation de servir aussi bien les petits producteurs agricoles. Ainsi 1000 hectares sont en train d’être ajouté aux producteurs agricoles. Il y a 500 à 600 ménages habitants dans le parc agro industriel de Bukanga lonzo dont 2 ha économique sont mis à la charge de chaque ménage. Pour lui, il faudrait arriver à faire de l’agriculture de type business.

La société civile a été très critique vis-à-vis du Parc Agro-Industriel de Bukanga-Lonzo. Dans une enquête menée sur ce parc, elle a noté : le chômage, la paupérisation des communautés locales, l’accès difficile au parc, l’irresponsabilité sociale, l’absence d’indemnisation des communautés locales, le sous-emploi des communautés locales dont 99 % des employés viennent d’ailleurs…

Pour l’honorable MASALA LOKO, député honoraire de Bukanga-Lonzo, les communautés locales ne sont pas encadrées contrairement au discours officiels et les limites du parc ne sont pas connues. Le chef coutumier de Bukanga-Lonzo, MARINGA a affirmé que les communautés locales se trouvant à l’intérieur de parc souffrent de la pauvreté grave, le gouvernement n’a pas joué un franc jeu, car, il y a beaucoup de zones d’ombres. Il a conclu que les communautés locales demandent qu’on clarifie les limites du parc, car leurs droits sont limités, elles ne peuvent plus aller chercher les chenilles, de l’eau et il n’y a pas un contrat clairement signé avec les communautés et le parc.

Monsieur Flory NYAMWOGA de CODELT, a proposé des stratégies et orientations inclusives pour la mise en œuvre de nouveaux parcs agro industriels. Il s’agit notamment de l’acceptabilité sociale qui est un prérequis pour la garantie de réussite et de durabilité des investissements fonciers à grande échelle. Elle amène l’investisseur à cohabiter avec la communauté et à partager les mêmes ressources naturelles et le même espace vital.

Pour sa part, le Ministre honoraire de l’agriculture Jean Chrisostome VAHAMWUITI a conclu qu’il faudrait remodeler les stratégies avant de mettre en place les autres Parcs Agro-Industriels. Il a pensé à un paysannat agri-industriel et qu’on donne aussi des moyens à l’INERA qui va servir aussi bien les parcs que les communautés et enfin il a estimé que le choix des Parcs Agro-Industriels devrait être technique que politique.

Pour rappel, ce dialogue multi acteurs a connu la participation des conseillers en matière agricole de la Présidence de la République et de la Primature. Mais aussi des membres des Ministères de l’Agriculture, Pêche et Elevage ; Affaires foncières ; Aménagement du territoire ; Urbanisme et Habitat ; Femme, Famille et Enfant, Environnement et Développement durable ; et Décentralisation. Des partenaires techniques et financiers du secteur, le secteur privé représenté par la FEC, les chefs coutumiers, les représentants des communautés locales autour de Bukanga-Lonzo et de la Société civile. Ce dialogue a bénéficié de l’appui technique et financier de l’ONG Right Ressources Initiatives (RRI : Initiative des droits et ressources), une coalition d’organisations dont le secrétariat général est basé à Washington.

L’objectif de ce dialogue était de permettre à toutes les parties prenantes d’être mieux informées sur le projet des Parcs Agro-Industriels du pays, avec celui de Bukanga-Lonzo comme étude de cas. Aussi, de lever toute équivoque quant à la question de prise en compte des droits des communautés autour de ce parc. Et, de tirer des leçons de ce dialogue multi-acteurs pour alimenter la mise en œuvre des autres parcs prévus après celui de Bukanga-Lonzo, situé à plus ou moins de 200 Km à l’Est du centre-ville de Kinshasa sur la Route nationale n°1, dans la nouvelle province du Kwango (dans l’ex Bandundu).

JBL/LVPC

Publicités

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2016, Exemplaires journal, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Débat autour du Parc Agro-industriel de Bukanga-Lonzo : « Il faut repenser la politique des Parcs Agro-industriels pour qu’ils profitent réellement aux populations », propose la CONAPAC.

  1. Je suis d’accord avec le propos du Ministre Honoraire VAHAMWUITI qui a mis l’accent sur la considération technique que politique que le PAI doit mettre en considération et le soutient qu’on doit apporter à l’INERA en tant qu’une locomotive de la recherche agronomiques en RD.Congo. Les produits agricoles que le PAI doit utiliser pour soutenir la production nationale doivent être générer par la recherhce, le contraire ne proviendrait que de l’arbitraire.

  2. anneet dit :

    Les parcs agro-industriels font des paysans libres des ouvriers agricoles très mal rémunérés

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s