Le Festival des films « alimenTERRE » a éveillé la conscience des participants pour la promotion et la valorisation des produits agricoles congolais

La première édition du festival des films « alimenTERRE » a été un élément moteur pour la sensibilisation et l’éveil des consciences des congolais pour la promotion et la valorisation des produits agricoles émanés de la « TERRE » congolaise ainsi que les petites et moyennes industries (PMI) qui œuvrent dans le secteur agricole. Les congolais ont été aussi invités à consommer ce qui est produit localement, au cours de ce festival des films qui s’est déroulé à Kinshasa du 03 au 07 novembre 2016.

Dans le cadre de ce festival, le CENADEP a organisé ses activités au CIAJ, dans la salle de Théâtre des Intrigants, situé dans la Commune de N’djili où plusieurs personnes de la capitale y ont participé activement. Monsieur John MASAMBA MAVULA, chef de service Cultures et Arts de la Commune de N’djili a déclaré : «Nous sommes heureux de recevoir ce festival à N’djili, car c’est la commune-mère du District de Tchangu où nous vivons grâce aux produits agricoles venant de notre terre».

Mme Gertrude NGENI, animatrice de FADOC a déclaré que le festival a été un moment de réflexion et partage des idées et des expériences entre les acteurs agricoles. Elle a appelé tous les participants au festival à contribuer pour le développement et la promotion des produits agricoles locaux. Elle a souligné que le CENADEP va toujours continuer à soutenir les activités des paysans grâce à ses partenaires et des actions de plaidoyer vont toujours continuer pour que les paysans aient accès à la terre et valorisent leurs produits agricoles.

Pour Mme Maryse WILLIQUET, déléguée de SOS Faim Belgique, «le festival alimenTERRE a déjà eu de nombreuses éditions en Belgique, France et en République Tchèques. Nous avions décidé que cette activité se concrétise aussi à Kinshasa. Je vous remercie, car, vous nous avez aidé à concrétiser ce rêve».

Mme Kathryn BRAHY de la Délégation Wallonie-Bruxelles s’est réjouie  de la tenue de cette première activité à Kinshasa en ces mots : «Nous sommes très contents de ce premier festival. Ce n’est qu’un début et l’année prochaine, nous allons encore organiser un festival plus grand que celui-ci en commençant par N’djili».

Pour Mme Rosalie BIUMA de la CONAPAC (Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo), ce festival constitue une interpellation pour les populations, pour les bailleurs et pour les agriculteurs pour qu’ils s’investissent dans la promotion des produits agricoles locaux et le chemin est encore long par rapport à ce qui doit être fait.

Il sied de signaler que pour le site de CIAJ dans la salle de Théâtre des Intrigants, deux films ont été projetés. Le premier a mis en exergue les activités de transformation de quelques produits agricoles par les Congolais, un modèle à suivre. Le deuxième, intitulé en swahili ‘’Mukono kwa mukono’’ (main dans la main) a retracé le contexte dans lequel les paysans, en milieu rural, évoluent dans leurs travaux. Un contexte caractérisé par la misère, l’insuffisance des intrants, pourtant des paysans demeurent véritablement travailleurs dans une grande unité et nourrissent des milliers des gens.

Pour rappel, cette première édition du festival des films « alimenTERRE »a été organisé par le Centre National d’Appui au Développement et à la Participation populaire (CENADEP), Wallonie-Bruxelles internationale, ERAIFT-UNESCO , TEXAF Bilembo et Festival des solidarités avec l’appui financier de SOS Faim Belgique et la Coopération belge au développement.

Des réactions croisées

Tous ces films ont éveillé les consciences des participants et ont suscité des réactions quasiment croisées. «Ce festival et ses films arrivent au bon moment, car les femmes se réveillent trop tôt matin, se rendent aux champs et ramènent des produits agricoles de qualité, mais elles ne gagnent presque rien économiquement. Elles doivent apprendre à transformer leurs produits pour changer leurs vies», a déclaré Mme Male Mwamuke, une femme paysanne venue de la Commune de Kinkole.

Pour Fils Mpati Mayi-Mayi, ambassadeur de la paix pour le développement durable, présent dans la salle de Théâtre des Intrigants, ce festival est une réussite et pousse les autres institutions à organiser aussi des activités similaires dans d’autres milieux comme les provinces du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe.

Quant à elle, Mme Hélène Muzinga, une autre femme paysanne, ces films ont enseigné le travail : «C’est une grande leçon. Nous devons travailler à l’instar de ceux qui sont dans les films. Ils sont unis et travaillent main dans la main. L’union fait la force, dit-on».

«Est-ce que les partenaires du CENADEP ne s’occupent pas des jeunes que nous sommes ? », s’est interrogé Christian Mulemu, jeune de 21 ans, habitant le quartier 12 de la commune de N’djili. Selon lui, le CENADEP et ses partenaires doivent aller au-delà de l’agriculture pour que les jeunes qui n’oeuvrent pas dans ce domaine puissent se retrouver aussi.

BKB /JBL/JLVPC

Publicités

A propos La voix du Paysan Congolais

Bimestriel d'informations du monde rural et de l'environnement en République Démocratique du Congo Visitez notre revue de presse agricole en RDC et notre page Facebook.
Cet article, publié dans 2016, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Festival des films « alimenTERRE » a éveillé la conscience des participants pour la promotion et la valorisation des produits agricoles congolais

  1. Ping : Le Festival des films “alimenTERRE” a éveillé la conscience des participants pour la promotion et la valorisation des produits agricoles congolais — La voix du paysan congolais | Katchenoo Agriculture

  2. Aasfongd Aasfongdrdc dit :

    bonsoir nous somme a kinshasa pour les echanger technique

    Le 22/11/2016, La voix du paysan

  3. VITYA MANGWASI dit :

    COMMENT UNE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE PEUT ETRE UNE IMPOSIBILITE POUR UNE COMMUNAUTE

    Le 22/11/2016, La voix du paysan

Bonjour, vous êtes invité à poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s